Conseil municipal du 26 Septembre 2019

Rétrocession des deux hectares d’ECT à la commune

Dysfonctionnements de la poste

 

Rétrocession des deux hectares d’ECT à la commune

Par cette décision, nous espérons qu’ECT met un terme définitif à sa tentative de transformer la vallée de l’Yvette en montagne en venant y déposer des millions de tonnes de déchets dits inertes. Les deux hectares sont une première zone qu’ECT avait réalisé sous forme d’un galop d’essai promettant qu’à la fin la ville bénéficierait d’un parc magnifique. 1200 arbres par hectares devaient y être plantés. Un parking pour accueillir les visiteurs devaient être réalisé. Ces promesses avaient été faites officiellement devant le comité de pilotage du projet (cf le document )

Au bilan ce sont officiellement 350 arbres par hectares qui sont plantés. En conseil le maire a d’abord nié qu’un parking avait été promis et a finalement indiqué avoir demandé à la société ECT de ne pas le réaliser(!). Nous pouvons imaginer qu’au cours des débats il s’est souvenu des échanges ou bien c’est la proposition de publier les documents de présentation du comité de pilotage qui a aidé.

Que vont devenir ces 2 hectares ? De fait compte-tenu de l’état, ils ne peuvent vraiment pas être ouverts au public (cf les photos ci-dessous prises en septembre 2019). Sur ces mêmes photos, on peut se demander ce que sont devenus les 700 arbres officiellement plantées par ECT.

PrairieRenaturation_003_Sep2019R

PrairieRenaturation_009_Sep2019R PrairieRenaturation_001_Sep2019R PrairieRenaturation_002_Sep2019R PrairieRenaturation_004_Sep2019R PrairieRenaturation_005_Sep2019R PrairieRenaturation_006_Sep2019R PrairieRenaturation_007_Sep2019R PrairieRenaturation_008_Sep2019R

Dysfonctionnements de la poste

Sur proposition de la majorité municipale, nous avons soutenu la motion appelant à un audit pour analyser les dysfonctionnements de la distribution du courrier sur la ville pendant la période récente. Dans notre explication de vote, nous avons souligné plusieurs points :

  • Cette motion est importante car elle pourra aider les habitants qui auraient besoin de justifier une non-réponse de leur part à un courrier, non-réponse leur ayant occasionné une préjudice comme par exemple la majoration d’une amende. Elle ne pourra par contre par aider à résoudre des situations plus graves comme des rendez-vous médicaux non honorés.

  • Exprimer le souhait que le résultat de l’audit soit partagé avec le conseil municipal de la poste et les habitants de la ville. Les actions correctrices prises par la poste devront être connues.

  • Rappeler la dimension essentielle des services publics au fonctionnement de notre vie collective.

C’est aussi le moment de rappeler que la pression permanente exercée sur les services publics par des élus qui réduisent régulièrement leurs budgets ou n’ont de cesse d’organiser la mise en concurrence pour certains d’entre eux est un facteur clé de la baisse de qualité que nous observons. Nous pouvons donc considérer heureux que parmi les membres de la majorité municipale, ceux et celles qui ont affiché leur proximité avec Les Républicains, parti dont la doctrine en matière de service public était claire ont voté sans hésiter cette motion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>