Nos propositions pour l’évolution du P.L.U.

Vos élus de l’opposition ont présenté le 3 septembre au conseil municipal leurs propositions pour l’évolution du Plan Local d’Urbanisme.

Aménagement de la zone de la DGA : pour une densité maîtrisée

La vente par l’Etat de cet espace boisé de plus de 4 ha, situé au cœur de la commune en bordure de l’Yvette, offre une opportunité exceptionnelle de réaliser un beau quartier et de reconfigurer la circulation rue des Casseaux tout en élargissant les trottoirs. Il doit accueillir 270 logements pour les étudiants de l’institut Villebon-Charpak, ainsi que des logements en accession à la propriété. La discussion porte essentiellement sur le nombre total de logements qu’il est raisonnable de construire en ce lieu. D’après notre étude, pour conserver l’harmonie il faudrait éviter de dépasser 500 logements au total. Hors la programmation actuelle va jusqu’à prévoir 750 logements, c’est à dire environ 14 bâtiments comme celui de la Pierre Longue, situé après le pont qui enjambe l’autoroute. A titre de comparaison, Villebon prévoit encore plus de logements à surface égale que le récent quartier Camille Claudel à Palaiseau !

Circulations douces : pour de vrais axes verts à Villebon

Il est temps de mettre en place de vrais axes verts dans notre commune peu praticable pour ceux qui affectionnent la promenade ou le vélo. Pourquoi ne pas réaliser la continuité de la promenade de l’Yvette entre le pont de Fourcherolles et la rue Mademoiselle dans le cadre de la nouvelle intercommunalité ? Une première étude de principe montre que cette continuité est tout à fait réalisable. Elle permettrait aux promeneurs et cyclistes d’accéder directement à Orsay sans quitter le bord de l’Yvette. C’est une question de priorité politique.

Par ailleurs, nous avons réitéré notre proposition d’un axe Sud entièrement dédié aux piétons et aux vélos pour relier Orsay, le quartier Suisse, le centre sportif, la MJC, le centre culturel, la médiathèque et La Roche voire même Villebon 2. Il semble que nous avons été entendus sur cette extension du «chemin des écoles ».

Maison de retraite médicalisée (EHPAD) : peut mieux faire

Le Service Essonnien du Grand Age mis en place par Jérôme Guedj permet aux communes de l’Essonne la construction de maisons de retraite abordables à 60 euros par jour. Depuis toujours, le Conseil Général et vos élus de l’opposition ont demandé à localiser ce bâtiment en centre ville, par exemple en lieu et place du Centre Technique, afin que les familles puissent accéder à leurs aînés facilement et partager de bons moments dans un lieu agréable. Au lieu de cela, la municipalité a eu l’idée « lumineuse » de poser ce bâtiment sous les lignes hautes tensions près du village, supportant ainsi une charge exorbitante de 600 000 euros pour le rachat de ce terrain ingrat à un privé, somme à financer par les contribuables de Villebon bien entendu. Le terrain aura coûté au total 2 millions d’euros environ, le reste étant à la charge du S.E.G.A.. Nous payons ici les conséquences d’un mauvais choix du PLU adopté en 2013. Au moment de la rédaction de l’article, nous apprenons que le permis de construire est déjà signé.

Equilibre du logement social à Villebon : ne pas en ajouter dans le quartier de la Roche

Nous demandons de rééquilibrer le logement social à Villebon-sur-Yvette, ce dernier ayant été cantonné essentiellement aux quartiers Est de la ville depuis toujours. Récemment la municipalité a décidé d’y installer un bâtiment d’une dizaine de logements sur l’ancienne réserve à sel, et prévoit de construire 80 autres nouveaux logements sociaux réservés aux employés d’Orly. Nous disons : « Stop ! », car concentrer les difficultés en un seul lieu ne permet pas de mieux les traiter. Ainsi nous demandons solennellement à ce que la municipalité s’engage à ne plus ajouter un seul logement social sur le secteur scolaire de La Roche.

Amendement du P.L.U. actuel : enfin écoutés !

Sur de nombreux points, les remarques que nous avions faites lors des débats sur le PLU de 2013 ont finalement été entendues Les corrections suivantes ont été apportées : renoncer à construire un bâtiment de logements sociaux près du rond point de l’Europe, réduire le nombre de logements envisagés près du pont de Fourcherolles, enfin prendre la décision de relocaliser le Centre Technique Municipal pour désenclaver le centre ville côté mairie.

2 thoughts on “Nos propositions pour l’évolution du P.L.U.

  1. Merci pour ces propositions. Espérons que la municipalité n’attendra pas la prochaine révision du PLU pour en tenir compte. Relier le lac de Saulx au lac de Lozère (et au-delà) sans quitter les bords de l’Yvette ce serait le pied (en petites foulées) !

    • Bonsoir,
      Merci pour ces encouragements. Nous ferons de notre mieux pour que la révision en cours prenne ces éléments en compte.

      Nous devons aussi rester mobilisé pour que les projets sur l’ancien emplacement de la DGA donne naissance à une zone agréable à vivre pour ces futurs habitants et bien intégrée à la commune.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>